Mensuelles de théâtre amateur

 

de Palavas-les-Flots

Septembre 2021 - juin 2022
Mensuelles de théâtre amateur

à la Chapelle Notre-Dame-de-la-Route

Palavas-les-Flots

Les samedis à 20h30

et dimanches à 17h00

18/19 septembre 2021 - «  L’Illusion Conjugale  » d’Éric Assous par la Cie Tous en scène - Après plusieurs années d’un mariage semble-t-il heureux, Jeanne et Maxime s’engagent dans une conversation risquée sur leur fidélité respective, en prenant à témoin leur meilleur ami. Parfois, le mensonge a du bon, mais une fois la vérité révélée, il n’est pas sans conséquences. Alors à quoi tient la confiance ? Une comédie moderne, aussi subtile que corrosive, qui ravit…

 

16/17 octobre 2021 - «  Les Coups Tordus  » de Pierre Sauvil par le Théâtre de l’Amandibulle - Un ministre corrompu, un député magouilleur, un dossier compromettant, trois jeunes femmes honnêtes sur lesquelles s’abat une effarante série d’entourloupes ! Une pièce désopilante qui pose enfin la vraie question : un homme politique est-il un être humain ?


13/14 novembre 2021 - « Apollinaire – Un poète dans la grande guerre » de Jacques Effel par la Cie les Planches vertes - Paris 1918. Guillaume Apollinaire, mal remis de ses blessures, se meurt... dans les méandres d'un dernier songe embrumé de feu et d'acier, passent les femmes que le poète a aimées, Lou, Marie, Ruby, mais aussi les amis de toujours, Picasso, Cendrars, Cocteau...

 

4/5 décembre 2021 - «  Le Bourgeois Gentilhomme  » de Molière par la Cie Les Rid O’Philes. M. Jourdain est un bon bourgeois enrichi qui, oubliant son origine obscure, enrage de n’être pas gentilhomme. Mais il ne désespère pas de le devenir et veut du moins s’en donner tous les airs. Il met sa gloire à se mêler à la noblesse et à imiter les grands seigneurs.

 

8/9 janvier 2022 - « L'entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune » de Jean-Claude Brisville par le Théâtre du Triangle - Les deux philosophes les plus célèbres de leur temps se sont rencontrés à Paris, dans le couvent des Minimes, à huis clos, le 24 septembre 1647. Blaise Pascal, déjà très malade, avait 24 ans, et René Descartes, 51 ans. Jean-Claude Bisville imagine cette conversation, dont on n’a trace, entre ces deux hommes, si opposés.


19/20 février 2022 - « Anna K et les femmes » de Nina Marasovic par Attitude Europe Compagnie - Par le langage de la danse et celui du phrasé, Anna K. représente le drame de la renaissance d'une femme ; l'héroïne défie les normes sociales de la moralité : amour maternel et amour propre.

 

12/13 mars 2022 - « J'ai rêvé la révolution » de Catherine Anne par la Cie du Marais Guimard - Voici le rêve profondément moderne, le rêve d'une époque ou tout bascule, une époque qui pourrait être la nôtre. Dans ce rêve se croisent une prisonnière politique, un soldat à peine sorti de l'enfance, la mère de celui-ci et une jeune femme venue de loin. Il est question de liberté et de sa privation de maternité, d'écriture, de mort..

 

9/10 avril 2022 - « La nuit des dupes » de Michel Heim par la Cie du Mascaret - Marie de Médicis intrigue et Richelieu manipule. Le duc de Buckingham séduit ici et là. Louis XIII oscille et Anne d’Autriche est ballotée. Quant à d’Artagnan, il est droit dans ses bottes.... Et les ferrets de la Reine passent de main en main.

 

7/8 mai 2022 - «  La poétique du service » de Thierry Duculty par la Cie Ecnelis - Textes de Charles Baudelaire - Michel, chef de rang en restauration, est un personnage insolite, quelque peu fantasque, dévoué corps et âme à son métier de serveur, son unique passion. Entre spleen et exaltation, humour et poésie, il nous parle de son métier, qui l’oppresse et l’emprisonne mais lui permet aussi de donner un sens à sa vie.

 

​​​​​​​11/12 juin 2022 - « Entre 15 h et 15 h 30 » de Jean-Claude Islert par la Cie Méli-Mélo - Sylvie a décidé de jouer un quitte ou double sans retour : ou son mari, Jacques, accepte de ne plus mentir ou elle le quitte ! Mais elle ignore que Jacques a une partie engagée et qu'il n'est pas prêt à jeter les cartes. Un menteur professionnel, une fois le mensonge engagé se doit de le mener jusqu'au bout. Sylvie va se retrouver dans une situation impossible, et cela d'autant plus quand Bernard, son amant, de passage va servir d'alibi à son mari. C'est ce que l'on pourrait appeler : « les jeux de l'amour et du mensonge ».